Neurologie et accompagnement des aidants

avec Claire SAINSON et Christelle BOLLORE


Présentation de la formation

La maladie neurologique, brutale ou plus insidieuse, est un événement marquant pour la personne qui en souffre mais elle agit également sur le cercle familial, et élargi en rendant plus difficile, à divers degrés, la communication, d’où la notion de handicap partagé.
À ce jour, 8,3 millions de personnes sont qualifiées d’aidants en France. En 2014, la HAS préconise un soutien particulier aux aidants familiaux qui « contribuent à l’accompagnement pour l’autonomie et sont des acteurs indispensables du maintien au domicile ». Cette préconisation est confirmée par cette même HAS en juillet 2022 avec une recommandation de bonne pratique (Grade A) portant sur la nécessité de favoriser l’implication et l’entrainement de l’aidant/du partenaire de communication aux stratégies de communication dans le cadre de la rééducation à la phase chronique d’un AVC de l’adulte.

Les proches des personnes souffrant de troubles du langage qu’ils soient évolutifs (maladie d’Alzheimer, maladie de Parkinson, Aphasie Progressive Primaire, Démence Vasculaire…) ou non (AVC, TC…) doivent participer, au même titre que le patient, à l’intervention orthophonique.
Ces proches aux besoins spécifiques et évolutifs doivent être informés et formés : connaissance de la maladie, des troubles mais aussi formation sur les modalités optimales de communication

Les proches aidants, premiers interlocuteurs du patient, peuvent pourtant collaborer activement pendant la conversation et utiliser différentes stratégies afin de pallier les troubles qui se présentent. Spontanément, se mettent également en place des ajustements pouvant se révéler néfastes (questions- tests, corrections…).

La formation du partenaire de communication permettra de diminuer les impacts des atteintes langagières dans la communication du cercle familial et entrainera les ajustements des proches.

De ce constat, l’intervention orthophonique centrée sur le patient cérébrolésé et ses proches parait donc indispensable. Nous proposerons dans ce temps de formation de définir les différents temps d‘accueil de l’aidant et les objectifs et outils à mettre en place concernant la communication de la dyade. Nous aborderons également la notion de soutien aux proches, souvent perplexes, voire démunis, devant les difficultés de communication.

Palmer, en 2003, a identifié comme facteur positif de réadaptation la participation de l’aidant naturel dans les dimensions de la communication et de la dimension psychosociale ainsi que dans le maintien des activités pour les personnes avec trouble neurocognitif.
Même si l’inclusion des proches dans la prise en soin en orthophonie devient de plus en plus fréquente, celle-ci amène à de nombreuses interrogations. À quel moment recevoir les aidants ? À quel rythme ? Quelles informations diffuser ? Quels sont les outils à notre disposition pour mener des entretiens, recueillir des informations, mesurer nos actions ?

Ce sont quelques questions que nous nous posons quotidiennement dans notre pratique et nous vous proposons de réfléchir ensemble aux multiples réponses que nous pouvons construire ensemble pendant ces deux jours de formation.


Public concerné
 
Orthophoniste


Pré-réquis
Etre orthophoniste titulaire d’un diplôme européen


Objectifs de la formation

A l’issue de la formation, la/le stagiaire sera capable de :

  • Intégrer les aidants dans l’évaluation et la prise en soins des personnes présentant un trouble neurocognitif
  • Identifier et gérer les difficultés de l’aidant ou du patient propres à sa pathologie
  • Organiser l’accueil de l’aidant


Objectifs pédagogiques

  • Comprendre la notion d’aidant familial et de handicap partagé
  • Comment intégrer les aidants dans l’évaluation et la prise en soins des personnes présentant un trouble neurocognitif dans une perspective d’Evidence Based Practice
  • Découvrir et pratiquer les techniques d’entretien
  • Comment identifier et gérer les difficultés propres à l’aidant ou au patient, à sa pathologie
  • Comment différencier l’information de la formation et du soutien
  • Comment organiser l’accueil de l’aidant aux 5 temps clés de l’accompagnement (de la prise de contact à l’arrêt des soins)

TELECHARGER LE PROGRAMME DETAILLE DE LA FORMATION


Informations pratiques

Durée     2 jours – 14 heures

Effectif   30 personnes


Tarifs présentiel

Libéral 450 euros

Salarié 600 euros

Repas et pauses compris


Modalité de règlement

Paiement CB en 1fois ou 4 fois sans frais
Chèques / Virement consulter les modalités sur la grille tarifaire : télécharger la grille tarifaire


FIFPL
: éligibile

DPC: à l’étude

Accessibilité    conditions d’accueil et d’accès des publics en situation de handicap disponibles sur www.neuroformations.net
 

Le contrat et les règlements devront être adressés sous 15 jours.
Au delà ce délai, sans nouvelle de votre part, votre inscription sera automatiquement annulée.

2 résultats affichés